La puissance invisible de la marque perso avec Hélène Grassi

Interviews confidences

Vous connaissez probablement des personnes sensibles et atypiques qui ont des difficultés à trouver leur place au sein d’un groupe ou à nouer des relations de façon fluide.
Elles se sentent en décalage avec leur environnement car partager des centres d’intérêt communs relève du miracle…
Cela les attriste car elles ressentent incompréhension, isolement, et développent une mauvaise estime d’elles-mêmes.

Cette conférence est l’occasion de faire la lumière sur mon parcours de vie, de témoigner de la puissance du Personal Branding comme révélateur d’une marque personnelle.
Aujourd’hui, la prise de conscience de qui je suis et des ingrédients décalés qui composent ma marque personnelle, me guident avec joie et audace vers de nouvelles expériences et de nouveaux défis.
Enfin, j’ose faire de mon hypersensibilité une alliée !

L’invitée : Hélène Grassi

Petite fille déjà, Hélène s’installe à la place arrière gauche de la voiture familiale à l’occasion des départs en vacances vers le sud.

Son intention ? Reprendre le volant au cas où son papa s’endorme…
Ensuite, elle fait du chemin…
Le soin et l’attention qu’elle porte à son environnement s’expriment avec naturel lorsqu’elle occupe pendant 17 ans des postes à responsabilités dans l’hôtellerie de luxe.
Avec le temps, elle chemine encore…

Il y a une dizaine d’années, elle rencontre sur sa route le Personal Branding, véritable potion magique qui lui permet de faire connaissance avec/d’apprivoiser qui elle est, de faire éclore et rendre visible sa marque personnelle…
Réaliser à quel point son hypersensibilité est un atout à chouchouter et à honorer : quel défi pour Hélène !

Aujourd’hui, elle accompagne des personnes et des organisations qui opèrent une transformation profonde, complexe et accélérée.
Sa marque de fabrique ? Placer la conscience de soi au coeur du processus d’évolution.

« Je suis parce que nous sommes »
concept Ubuntu rendu célèbre grâce à Nelson Mandela et Desmond Tutu, Prix Nobel 1984 de la paix, qui présentait cette notion ainsi :

« Quelqu’un d’ubuntu est ouvert et disponible pour les autres, dévoué aux autres, ne se sent pas menacé parce que les autres sont capables et bons car il ou elle possède sa propre estime de soi — qui vient de la connaissance qu’il ou elle a d’appartenir à quelque chose de plus grand — et qu’il ou elle est diminué quand les autres sont diminués ou humiliés, quand les autres sont torturés ou opprimés. »

Contactez Hélène Grassi